Hello les filles, je vous retrouve aujourd’hui pour vous parler de LA (oui, oui j’insiste) technique pour un teint parfait, même au réveil ! Vous savez cette peau lisse, ce grain de peau affiné qu’on cherche toutes à avoir grâce aux crèmes, au fond de teint ou encore avec quelques couches de maquillage. Je vous dit tout sur cette tendance beauté dont tout le monde parle, c’est parti ! 

Le “BB Glow”, qu’est-ce que c’est ? 

On parle aussi de “BB crème semi-permanente”.

Le BB Glow consiste à appliquer un soin sur la peau de votre visage afin de l’hydrater et surtout de l’unifier. Vous l’avez compris les filles : bye bye le fond de teint, eh oui, tous les matins vous avez bonne mine. Vous réduisez considérablement le temps passé dans la salle de bains et par la même occasion votre budget cosmétique. 

Vous avez des poches sous les yeux ? des pores dilatés ? de l’acné ? Tous ces petits soucis cutanés seront vite de l’histoire ancienne. 

La technique du “BB Glow”, sur quoi repose-t elle ? 

Première recommandation : effectuez ce traitement avec une professionnelle qualifiée. Si vous êtes à la recherche d’une experte, n’hésitez pas à aller sur PRIMP pour trouver la professionnelle la plus proche de chez vous. 

Rassurez-vous cette technique est réalisée à l’aide d’un appareil sécurisé et fiable, non d’une machine de guerre qui nous angoisse. D’ailleurs, la forme se rapproche grandement d’une stylo électrique muni d’aiguilles, (très petites, vous ne les verrez même pas c’est promis), et d’un embout à usage unique. En l’appliquant sur votre peau, la professionnelle vient insérer des pigments colorés proche de la couleur de votre peau naturelle.

En bref, c’est comme si on venait vous appliquer une “bb cream” à un millimètre de profondeur. En plus d’une coloration de votre peau, on y injecte également un sérum actif. Il a pour but de booster la régénération cellulaire et vous permettre ainsi de cicatriser plus vite. Enfin, ce sérum miracle viendra stimuler la production de collagène atténuant vos premières rides. 

Bon après ces caractéristiques très technique, vous vous demandez sûrement :”est-ce que ça fait mal ?” La réponse est NON. C’est une méthode indolore qui vous permettra d’avoir un teint parfait, avec zéro défaut. Néanmoins, nous sommes toutes différentes. Parfois, le BB glow pourra vous occasionner des sensations de picotement ou de chaleur sur le visage. Heureusement, tout est prévu pour parer à ce genre de situation. Pour vous soulager, la professionnelle vous appliquera un masque hydratant après la séance 😉

BB Glow : pour quelle type de peau ? 

Attention, le BB Glow est déconseillé :

  • aux femmes enceintes (et en période d’allaitement)
  • aux personnes qui ont de problèmes cutanées sévères (type eczéma ou psoriasis)
  • à toutes celles qui portent du maquillage semi-permanent ou des tatouages.

Pour le reste, le BB Glow est tout à fait compatible avec chaque profil cutané. D’ailleurs, il est fortement recommandé d’effectuer un peeling quelques jours avant votre séance. 

Si vous des rides, de l’acné ou encore des cernes cette technique est faite pour vous. Pas besoin d’attendre des mois pour voir la différence, on y voit déjà quelques signes d’amélioration instantanément. Comptez trois à quatre séances (100€ à 150€/séance) pour que l’effet BB crème soit vraiment canon. Et en plus pour longtemps puisque ça peut durer entre 6 mois et un an. 

Petite mise en garde de rigueur les filles : aucun maquillage, aucune exposition au soleil. On laisse de côté les envies de baignade ou de nettoyage de la peau après ce genre de traitement cutané. Vous pouvez oublier aussi les séances UV et le sauna/hammam temporairement.  

Le BB Glow n’a désormais plus de secrets pour vous ! Si vous êtes à la recherche d’une peau de bébé toute l’année, le BB glow est votre meilleur allié.

Réservez un rendez-vous sur PRIMP et découvrez la professionnelle la plus proche de chez vous.

Photo de Gustavo Fring provenant de Pexels

Vous pouvez également aimer :

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *